Restauration de la carrosserie

Ici, nous allons parler de la restauration de nos chères petites Majorette. Vous y trouverez des astuces et quelques conseils pour faire de belles restaurations. Cette méthode est la mienne, certains en auront d'autre qui fonctionne tout aussi bien ! Mais en aucun cas je dis que la mienne est la meilleur, chacun à sa propre façon de travailler.

__________________________________________________________________________________________________________________________________________

#1 : Démontage.

Matériel nécéssaire : 1 perçeuse (ou visseuse/dévisseuse)
                                 Des forets.

La quasi totalité des Majorette sont fixées par de simple rivets qu'il faut faire sauter (juste la tête du rivet). Pour cela, se munir d'une perçeuse ou d'une visseuse/dévisseuse équipée d'un foret de diamètre égal à la tête du rivet (généralement j'utilise des forets de diamètre 3,5 - 4 - 4,5 et 5mm). Maintenir fermement la voiture retournée d'une main et perçez à petite vitesse ; allez-y doucement et progressivement, pas comme une brute !! Une fois la tête percée, le chassis ne doit plus être solidaire du reste de la voiture.

 

rivet

percage

rivet percé

chassis

 

 

#2 : Décapage.

Matériel nécéssaire : Du décapant en Gel.
                                 Un récipient un verre.
                                 Un bout de fil de fer.
                                 Une brosse.

 

Il existe plusieurs types de produits pour le décapage de la carrosserie; je ne vais pas tous vous les énuméré, je vais juste vous dire celui que j'utilise et qui donne un résultat très satisfaisant. Produit que l'on peut trouver dans tous  les magasins de bricolage avec un prix avoisinant les 8 - 10 Euros suivant la marque. J'utilise donc un produit en gel que je verse dans un gros bocal. Ensuite se munir d'un bout de fil de fer et l'attacher à la coque de la voiture. Immerdgez la carrosserie complètement dans le bocal rempli de gel.

 

 

décapant carroserie attachée

bain de gel


Attendre quelques minutes puis retirez la coque du bocal, vous devriez obtenir ceci :

Sort du bain


La peinture à du normalement se ramolir, si ce n'est pas le cas replongez votre coque dans votre bocal de décapant et laisser là 1 heure ou 2 ; certaines peintures sont plus récalcitrante que d'autre !!!
Se munir ensuite d'une brosse et brossez votre carrosserie sous le robinet (ou dans une bassine d'eau chaude) pour enlever la peinture ainsi que le gel. Vous voila en possession d'une coque brute.

 

Coque brut


Il se peut que dans certains endroits, il reste de la peinture, surtout dans les coins ainsi que dans les rainures, prenez une aiguille ou tout autre pointe fine et "gratouiller" pour faire partir le restant de peinture.

 


#3 : Ponçage.

Matériel nécessaire : Papier abrasif grain 360 ou 400
                                 Papier abrasif grain 600

 

Le ponçage va servir à ce que la peinture, en occurence l'apprêt, adhère mieux à la carrosserie. Pour cela il vous faut du papier à ponçer (à sec pas à l'eau !!) grain moyenement fin ! J'utilise du 360 mais du 400 fais tout aussi bien l'affaire. Prenez votre coque et ponçez la,  tout d'abord au 360(ou 400), toujours en effectuant, si possible, des mouvements circulaire. Si votre voiture à des parties mobiles démontables, comme les portes, demonté les, vous aurez plus de facilité à les ponçées. Une fois la coque ponçée, répetez l'opération mais cette fois, avec du papier à ponçé grains fin, du 600. Une fois le ponçage terminé vous devriez avoir une coque bien brillante.

 

coque ponçée

 

Pensez à remonter les portes et passez votre carrosserie sous l'eau en la brossant pour enlever toute la poussière. Si vous possédez un compresseur, donnez un bon coup de soufflette et laisser la bien sécher. Votre coque et prête à passer en peinture.

 

#3 : Mise en peinture.

Vous avez le choix entre deux possibiltés pour peindre votre voiture. Soit la peinture à la bombe, soit la peinture à l'aérographe. La peinture à la bombe donne un assez bon rendu final et ne coute encore pas très cher (entre 6 et 10€ la bombe env. suivant la peinture et la marque). Et La peinture à l'aérographe qui, pour moi, et le top pour ce genre de travail. Il existe plusieurs sorte de peinture pour ce genre d'application :

*De la peinture à base de solvant (style peinture automobile) assez cher.
*De la peinture pour maquette (de marque Humbrol) surtout les teintes 50 à 56 qui se rapproche des premières teintes de chez Majorette (prix du pot env 2€)
*Et de la peinture acrylique (qu'on aura diluée à l'eau) assez peu couteuse.

Pour ma part j'utilise ces trois sorte de peinture. Après c'est à vous de faire votre choix. Mais surtout pas de peinture au pinceau, le rendu final n'est vraiment pas beau !!!

Matériel nécessaire :

*Des bombes de peinture dont : 1 Bombe d'apprêt
                                                 1 ou des bombes de base (couleur)
                                                 1 bombe de vernis

Si peinture à l'aérographe :

*Logique, un aérographe !! (avec son compresseur!!!)
*De la peinture acrylique, peinture automobile ou peinture Humbrol
Si utilisation de vernis automobile, bien faire le dosage durcisseur/vernis sinon le vernis ne sèche pas.

...Et un local bien aéré !!!


En premier lieu se fabriquer un petit support pour y poser la coque que l'on veut peindre. Ensuite application d'une sous couche d'apprêt (choisissez un apprêt de couleur clair, gris ou blanc). Pour ma part j'utilise de l'apprêt en bombe.
...En ce qui concerne les portes, je les dissocie toujours du reste de la carrosserie et les peint à part.

Mise en apprêt :

Mise en apprêt

 

Attendre quelques minutes, le temps que l'apprêt soit bien sec et vous pouvez passer à la base (couleur). Ici, j'ai choisi une teinte de chez Humbrol, teinte n°50 (green mist), Couleur très proche des premiers modèles de chez Majorette ! La peinture est légèrement diluée avec du solvant pour la rendre un peu plus fluide, l'application s'éffectue à l'aérographe. Je passe une pré-couche et je mets la coque dans un four chauffé à 50°et je laisse seché  pendant 5 minutes environs (si vous n'avez pas de four c'est pas grave, assurez vous juste qu'il n'y aie pas de poussière qui vienne se coller sur la carrosserie) Une fois les 5 mn écoulées, j'applique une deuxième couche et je laisse tiré la peinture pendant 10mn au four.

 


Portes

 

Une fois la peinture sèche nous pouvons passer au vernissage. Si vous utilisez un vernis en bombe, choisissez de préférence un produit de bonne qualité car avec le temps le vernis en bombe à tendance à jaunir ou même parfois il devient terne et s'écaille. Pour ma part je vernis toujours mes miniatures avec du vernis automobile, quel que soit la peinture (acrylique, Humbrol...)
L'application, que ce soit à la bombe ou à l'aérographe, et la même. Mettez vous à environs 10-15 cm et peignez toujours en faisant des mouvements de gauche à droite (idem pour l'apprêt et pour la base)
Si vous vernissez à l'aérographe, ne peigner pas en dessous de 3bar.
Une fois vernis, je place ma coque dans le four chauffé cette fois-ci à 70°et je laisse tiré mon vernis pendant environ 3-4 heures. Si vous n'avez pas de four, mettez votre carrosserie sur un support PROPRE que vous recouvrirez d'une boite pour evité que la poussière ne vienne se coller !
Le temps de séchage avec le vernis en bombe peut varier suivant la température ambiante, s'assurer que votre pièce soit bien sèche avant de la manipulée.

Pour comparaison, à gauche une vieille Chrysler 180 et à droite notre BMW fraichement repeinte.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×